samedi 1 novembre 2008

Lou CHRISTIE SACCO, "Paint America Love", 1971


Cet album aurait dû être mon prochain post, mais je me rends compte qu'il vient tout juste d'être réédité par les archivistes fous de Rev-Ola...
Il fait partie de ces albums réalisés par des artistes en mutation, jusque-là faiseurs de hits ou crooners faciles : il est à ranger aux côtés des excellents "The Further Adventures Of Charles Westover" de Del Shannon et "Born Robert Walden Cassotto" de Bobby Darin. Ce n'est pas par hasard que chacun de ces albums fait apparaitre le nom de naissance de son auteur, qui décide de s'exposer plus intimement, ce qui s'accompagne souvent d'une prise de conscience politique (nous sommes dans les années 69-71, période de désillusions qui fait suite au Summer Of Love et autres Woodstock).
Musicalement, nous avons affaire ici, dans les meilleures plages (les 2 derniers titres), à une qualité d'écriture qui se rapproche du meilleur de Cockney Rebel ou Scott Walker.

3 commentaires:

Anonyme a dit…

Will there be a link?

Starsailor a dit…

hi there, I won't post a link for this one : I was explaining that rev-Ola has just reissued the album.
I try to post only unavailable albums.
cheers !

Fusion 45 a dit…

If I'm correct, Lou Christie was forever unhappy about his association with the pop music of the 1950's and 1960's, that this was an effort to show himself a serious musician.