jeudi 13 avril 2017

Mansetlandia

Je publie ici un courrier envoyé à Warner suite à la parution de l'anthologie de Manset, "Mansetlandia", en novembre dernier.
Warner n'a jamais daigné me répondre.

-->
                                                                                               
 Strasbourg, le 7 décembre 2016



 Mesdames, Messieurs,
Je m’adresse à vous au sujet du coffret « Mansetlandia » que vous avez élaboré, avec le concours de Gérard Manset je présume.

Malgré toute l’admiration que je porte à cet artiste, j’ai le sentiment d’avoir été vraiment floué cette fois-ci, et la faute en incombe, je crois, autant à vous qu’à Manset lui-même.

Il a fallu certes accepter, au fil des ans, les lubies de l’artiste, qui, tel un démiurge, reste seul maître de sa création ; mais je me permets de vous dire qu’il est allé trop loin.

Déjà, lors de la réédition de « La mort d’Orion » en cd en 1996, Manset avait amputé le morceau titre de 2 vers…  Soit…

Ici, il va encore plus loin, en amputant « Ils » d’une strophe entière !!

Et puis le cd « Inédits 1972 » : allait-on enfin avoir droit à « l’album blanc » de 1972 ? Oui, mais partiellement ; alors que les fans le savent, Manset avait déclaré que cet album ne pouvait être réédité (en invoquant des raisons techniques…).

Et pourtant, on trouve sur ce cd, 2 titres de cet album : il y a comme une contradiction, non ? Et puis, 32min de musique sur un cd qui peut en contenir 78, ça ne s’appellerait pas, passez-moi l’expression, du fou...ge de gue..le ?

Et pour en remettre une couche, on croit tenir, en plus du vrai inédit "Tu fais vivre autour de toi", un autre inédit :  "L’amour infernal"  : las, il s’agit de  "L’amour éternel" rebaptisé…

Mais le pire est encore à venir, et je pense qu’il est imputable aux personnes qui ont réalisé le tracklisting final : sur le cd « 1975 », on trouve 2 fois le titre  "Le verger du bon dieu" !!! En piste 7, suivi du début de  "C’est un parc", sous-mixé et coupé, et en piste 9, sa véritable place, couplé à "C’est un parc".

Je vous demande donc de m’envoyer, ainsi qu’à tous les acheteurs qui le demanderont, un cd rectifié avec un tracklisting correct.



La seule conclusion qui s’impose est donc de garder précieusement nos vinyles, comme nombre de fans le font remarquer dans les forums de commentaires.



Meilleures salutations.

En février, j'ai donc décidé de rapporter le coffret à la FNAC pour un remboursement, prétextant un défaut du disque "1975". Et puisque Warner nous a pris pour des pigeons, je me suis vengé en gardant le livret et en faisant copie de la poignée de titres qui n'avaient jamais été édités en cd.




Aucun commentaire: